Matagami, le 28 octobre 2019 C’est à Chapais, le 17 octobre dernier, que se tenait la 62e séance du conseil d’administration de l’Administration régionale Baie-James (ARBJ). Cette rencontre fut l’occasion pour les administrateurs de rencontrer le ministre responsable de la région Nord-du-Québec, M. Pierre Dufour. Les administrateurs ont eu l’occasion d’échanger avec M. Dufour à propos des enjeux et priorités de la région. L’occupation et la vitalité du territoire sont au cœur des échanges avec les différents intervenants gouvernementaux et le ministre, déjà saisi de la situation, partage les préoccupations de la région à cet égard.

Consultation sur le transport ferroviaire

Le conseil a adopté l’Avis sur le transport ferroviaire lors de la séance lequel reflète les propos tenus lors d’une rencontre privée avec les représentants du ministère des Transports (MTQ), et ce, dans le contexte des consultations régionales sur le transport ferroviaire. Cet avis reflète les enjeux et opportunités de la région en matière de transport ferroviaire. La pérennité et la qualité des infrastructures de transport ferroviaire, sa sécurité et son utilisation optimale sont les grands enjeux qui ont été abordés dans l’avis.

Chantier sur le financement de la mobilité

Le conseil a adopté l’Avis sur la pérennité du transport collectif régional interurbain à la Baie-James. Cet avis vise la mise en place d’actions concrètes favorisant le maintien et le développement du transport collectif régional interurbain. Comme plusieurs organisations dans les régions du Québec, l’ARBJ revendique une démarche de consultation à l’image de celle tenue l’an dernier sur le transport aérien, en plus d’une plus grande équité entre les régions dans les budgets octroyés au transport collectif, et ce, en vue d’offrir des solutions pérennes aux enjeux de transports collectifs régional et interurbain.

Desserte en téléphonie cellulaire pour les routes régionales

La région accuse un retard important en termes de service de téléphonie cellulaire. De nombreux tronçons de la route de la Baie-James et des routes 109, 113, 167 et 1005 ne sont pas desservis. Ces routes constituent des liens routiers importants tant pour l’économie de la région que celle des régions limitrophes. L’occupation et la vitalité du territoire passent assurément par la sécurité des citoyens qui habitent le territoire et pour ceux qui n’y sont que de passage. Également, plusieurs dossiers de développement économique traitent de l’intermodalité des transports (et parfois même de transport intelligent) et certains de ces dossiers nécessitent une meilleure couverture en téléphonie cellulaire afin d’être mis en œuvre.

Ainsi, il a été résolu de demander aux instances concernées de prioriser le dossier de la desserte en téléphonie cellulaire afin de l’inclure à court terme dans les priorités gouvernementales et assurer ainsi une sécurité optimale à tous les usages de la route de la Baie-James et des routes 109, 113, 167 et 1005.

Différents projets ont reçu un appui financier dans le cadre des programmes de l’ARBJ, et ce, pour une somme globale de près de 233 000 $. Incluant le montant octroyé par l’ARBJ, ces projets généreront globalement des investissements de 370 000 $ en région.

D’autres dossiers ont retenu l’attention des membres du conseil d’administration, notamment la mise à jour du projet de Parc national Nibiischii et le projet de Centre de valorisation des aires protégées du Québec à Senneterre qui ont fait l’objet d’une présentation lors de la séance.

À propos de l'Administration régionale Baie-James

L'Administration régionale Baie-James agit au bénéfice des Jamésiens pour toute question relative au développement régional. À ce titre, elle est l'interlocutrice privilégiée auprès du gouvernement. Elle soutient la concertation des partenaires et donne des avis au ministre des Affaires municipales et de l’Habitation. Également, elle établit des ententes avec les ministères et organismes gouvernementaux impliqués dans le développement régional, en vue d'exercer certains pouvoirs et responsabilités quant à la mise en œuvre de priorités régionales et pour adapter les actions et les programmes gouvernementaux aux particularités régionales.

 -30-

 

Source :   Marie-Claude Brousseau, directrice générale
               Administration régionale Baie-James  
                   Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.       
               819 739-4111, poste 10240
 
                     
Sources :  

 

Haut