Matagami, le 21 février 2019 Lors de séance du 14 février dernier, le conseil d’administration de l’Administration régionale Baie-James (ARBJ) a résolu d’appuyer le projet optimisé de QcRail.

QcRail est le fruit d’un travail amorcé par Innovation et développement Manicouagan (ID Manic) afin de mettre en place une voie ferrée reliant Baie-Comeau à Dolbeau-Mistassini et ensuite au reste du Canada. Le projet optimisé de QcRail qu’appuie l’ARBJ s’inscrit également dans la proposition du Comité sénatorial permanent des banques et du commerce d’un tracé de corridor nordique pour la circulation des biens et des services dans lequel il y aurait remise en service du segment reliant Grevet, dans le secteur de Lebel-sur-Quévillon, à Chapais.

Ce projet de corridor de transport de biens et services offrirait de nouvelles avenues de circulation aux différentes entreprises, notamment dans le domaine minier, qui sont en pleins essors sur le territoire tout en leur permettant un accès plus rapide à un terminal maritime de classe mondiale. Ce projet mobilisateur permettra de mettre en valeur le plein potentiel de la région tout en le positionnant favorablement en matière de transport nordique.

Les élus et les intervenants socioéconomiques de la région sont convaincus qu’un tel projet apporte une solution concrète pour répondre aux objectifs du gouvernement canadien et s’intègre parfaitement dans les orientations de la Société du Plan Nord du gouvernement du Québec.

À ce stade, un comité mixte formé de représentants de l’ARBJ et de ID Manic a été mis en place afin de faire cheminer le projet optimisé de QcRail et qu’il trouve écho auprès des différentes instances gouvernementales.

À propos de l’Administration régionale Baie-James

L'Administration régionale Baie-James agit au bénéfice des Jamésiens pour toute question relative au développement régional. À ce titre, elle est l'interlocutrice privilégiée auprès du gouvernement. Elle soutient la concertation des partenaires et donne des avis au ministre des Affaires municipales et de l’Habitation. Également, elle établit des ententes avec les ministères et organismes gouvernementaux impliqués dans le développement régional, en vue d'exercer certains pouvoirs et responsabilités quant à la mise en œuvre de priorités régionales et pour adapter les actions et les programmes gouvernementaux aux particularités régionales.

 

 -30-

 

Capture

 

 

Haut