11

Juil

Matagami, le 11 juillet 2017 — L'Administration régionale Baie-James est très heureuse d'apprendre que 265 M$ seront investis afin de réaliser d'importants travaux de réfection sur la route de la Baie-James. Cette annonce, faite hier à Radisson par le ministre des Transports, l'honorable Marc Garneau, le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région de l'Abitibi-Témiscamingue et de la région du Nord-du-Québec, M. Luc Blanchette et le député d'Ungava, M. Jean Boucher en présence du chef du Grand Conseil des Cris, M. Matthew Coon Come, et de M. Robert Sauvé, président-directeur général de la Société du Plan Nord, vient confirmer l'engagement des deux paliers de gouvernement envers la région. Ce sont 108,3 M$ provenant du gouvernement fédéral et 156,3 M$ du provincial qui serviront à améliorer considérablement les conditions de conduite sur le territoire par la restauration de 620 km de route, dont plus de 310 km de réfection de chaussée.

 
Grande nouvelle pour le développement économique de l'ensemble de la région, mais aussi pour le Québec tout entier, cette stratégie s'insère parfaitement à l'intérieur du plan d'action du Plan Nord. Des sommes qui contribueront à mettre en valeur le potentiel économique du Nord, mais qui veilleront aussi à la sécurité des différents usagers de la route, dont les résidents des communautés cries du territoire.

Construite au début des années 1970, la route de la Baie-James faisait depuis plusieurs années l'objet de revendications de la part de la Société de développement de la Baie-James. On souhaitait obtenir les fonds nécessaires pour en réaliser l'entretien. Cette annonce confirme maintenant qu'on pourra réparer la chaussée, mais aussi effectuer le remplacement de ponceaux et l'amélioration de l'équipement de sécurité routière comme la signalisation et les glissières de sécurité.

« Ces investissements représentent une aide financière d'envergure pour l'une des infrastructures des plus importantes en région, puisqu'elle permet de relier les différentes communautés du territoire. Il s'agit d'un levier pour notre économie, mais aussi d'un agent facilitateur aux relations entre les populations. Nous espérons également que ces travaux redonneront un engouement aux touristes par des conditions de conduites améliorées. Plus qu'une simple route, la route de la Baie-James est le lien qui nous unit et qui nous ouvre sur le monde! » de déclarer le président de l'Administration régionale Baie-James, M. René Dubé.

À propos de l'Administration régionale Baie-James
L'Administration régionale Baie-James agit au bénéfice des Jamésiens pour toute question relative au développement régional. À ce titre, elle est l'interlocutrice privilégiée auprès du gouvernement. Elle soutient la concertation des partenaires et, le cas échéant, donne des avis au ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire. Également, elle conclut des ententes spécifiques avec les ministères et organismes gouvernementaux impliqués dans le développement régional, en vue d'exercer certains pouvoirs et responsabilités quant à la mise en œuvre de priorités régionales et pour adapter les actions et les programmes gouvernementaux aux particularités régionales.

 

— 30 —

Source :  Josée Bouchard, directrice générale 
Administration régionale Baie-James
1 800 516-4111

 

Haut